Notre ONG en toute transparence

202111-KEN-04

Plan International Belgique gère les fonds disponibles en toute transparence. Nos comptes sont revus par le Conseil d’administration et approuvés par l’Assemblée générale. Ils sont aussi vérifiés annuellement par notre commissaire, PwC. 

En outre, le Service Public Fédéral Finances et la Direction générale coopération au développement et aide humanitaire (DGD) effectuent des contrôles réguliers. 

Plan International Belgique est également membre de l’Association pour une éthique dans la récolte de fonds (AERF) et publie ses comptes sur la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE)

Nos comptes 2021-2022 ont été approuvés sans aucune réserve. 

En chiffres

Résultats financiers (en Euros)

Les revenus s’élèvent à 22 787 147 €, ce qui représente une augmentation de 1 733 816 € par rapport à l’année fiscale précédente. 17 227 798 €, soit 76 % de nos revenus, ont directement servi la promotion et la réalisation des droits de l’enfant et l’égalité pour les filles.

16 126 563 € ont été attribués aux programmes de développement dans les 56 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine de la Coalition de Plan International, et aux programmes dont nos collaborateurs assurent directement le suivi depuis la Belgique au Bénin, en Bolivie, au Burkina Faso, en Équateur, au Laos, au Mali, au Niger, en Ouganda, au Pérou, en République centrafricaine, au Rwanda, au Sénégal, en Tanzanie, et au Vietnam.

1 101 234 € ont été investis dans les programmes de sensibilisation, d’éducation au développement et de plaidoyer en Belgique.

Nos autres dépenses (collecte de fonds et frais généraux) s’élèvent à 2 932 448 € (12,87% du revenu opérationnel): avec 1 919 246 € consacrés à nos activités de communication et de récolte de fonds (communication entre les Marraines et Parrains Plan et les Filleul.e.s Plan, campagnes de marketing, rapport annuel, évènements, coûts salariaux et services aux donateurs.rices) et 1 013 202 € pour les frais d’administration (infrastructure, frais de bureau, rémunération du personnel, équipement informatique, amortisement des investissements et coûts financiers et reprise de provisions). Plan International Belgique a pu renforcer ses reserves à hauteur de 2 449 081 €. 

Attestation fiscale

Plan International Belgique est une ONG reconnue par l’État et autorisée à délivrer des attestations fiscales, conformément à l’article 104.4 du code de l’impôt sur les revenus 1992.

Gestion

Conformément à la législation belge relative aux a.s.b.l. Plan International Belgique est dirigée par une Assemblée générale et un Conseil d’administration équilibrés en termes de compétences, de répartition géographique et linguistique, de genre et d’âge. L’Assemblée générale est l’organe décisionnel majeur. Le Conseil d’administration est en charge de la gestion journalière de l’organisation. Les administrateurs sont indépendants et leur mandat n’est pas rémunéré.

Conseil d’administration au 30 juin 2022 
  • Présidente : Leen Gysen
  • Compliance Director : Matthieu Toussaint
  • Trésorière : Fabienne Duysens

Administrateurs.rices : Stefaan Smis, Sabine De Veilder, Mark De Smedt, Walter D’Hondt, Yousri Hamzaoui, Agnès Philippart, Marijke Synhaeve, Mirjam Van Belle, Steven Van Belleghem et Saskia Ravensloot. 

Assemblée générale au 30 juin 2022
  • Cas Dessers, Président
  • Piet Cooreman 
  • Aintzane De Aguirre
  • Lucas da Silva Kervyn Lionel 
  • Diane Delava 
  • Robert Delval 
  • Riet Van De Velde
  • Rajan Coelho
  • Kelly Decock
  • Jo De Geest
  • Peter De Wilde
  • Frank Geers
  • Eric Hiernaux
  • Inge Huygen 
  • Peter Leclercq
  • Annelies Van Bauwel
  • Laurent Vandorpe
  • Gin Dupont
  • Manon Quinet 
ÉQUIPE DU PERSONNEL

Capacité de travail 

Plan International Belgique a débuté l'année fiscale avec 66 collaborateurs.rices (62.69 équivalents temos plein (ETP) pour finir à 67 collaborateurs et 60,35 ETP). 21 nouveaux.elles employé.e.s sont entré.e.s en fonction : 13 CDI (contrat à durée indéterminée), 5 CDD (contrat à durée déterminée), 1 CIP (contrat d'immersion professionnelle de 6 mois), 2 students. 17 collaborateurs.rice.s en CDI ont quitté l’organisation, 1 personne est partie en retraite et 1 CDD a démissionné plus tôt que sa date de fin de CDD. 

Salaires

Les salaires des membres de l’équipe de Plan International Belgique sont définis et régulièrement réévalués sur base de deux critères: l’alignement aux salaires du secteur des ONG en Belgique et la performance des collaborateurs.rices.

Outre le salaire brut, les employés bénéficient d’avantages extra-légaux: chèques repas, remboursement des déplacements en transports publics, 13e mois, assurance d'hospitalisation et assurance groupe. Les salaires et avantages des membres de la direction de Plan International (management international et directions nationales) se basent eux aussi sur les normes internationales. Ceux-ci sont publiés chaque année dans le rapport financier de Plan International.

Financements publics

Au cours de l’exercice fiscal 2021-2022, les subsides alloués à Plan International Belgique ont atteint 9 741 523 €, alloués par le Gouvernement Fédéral (DGD), l’Union Européenne (DG INTPA, DG ECHO, DG JUST), le Gouvernement Flamand, les Nations Unies (UNHCR, UNICEF), Enabel/VET Toolbox, l'Organisation internationale de la Francophonie, Wallonie-Bruxelles International, Fédération Wallonie-Bruxelles, l’AFD, la Coopération Suisse, l’UEFA, Equal Brussels, les villes de Bruxelles, de Malines et Saint-Trond, et la commune de Hove.

Consultez nos chiffres financiers pour l'année fiscale 2021-2022.

En 2021-2022, Plan International Belgique a poursuivi la mise en oeuvre, et ensuite évalué et cloture, son programme quinquennial finance depuis 2017 par la Coopération belge au développement (DGD) dans cinq pays (Belgique, Bénin, Bolivie, Niger et Vietnam). Plan International Belgique a lancé son nouveau programme quinquennial pour la période 2022-2026, dans 8 pays (Belgique, Bénin, Bolivie, Équateur, Niger, Sénégal, Tanzanie et Vietnam), également finance par la DGD. 

Lisez l'évaluation ici. 

Nous restons par ailleurs pleinement impliqués dans nos projets en Équateur, au Rwanda, au Malawi, au Sénégal et en Tanzanie. Les pays partenaires de nos projets humanitaires de l’année fiscale écoulée sont le Mali, le Niger, le Rwanda, le Burkina Faso et l’Ouganda.

Consultez notre certificat ECHO via ce lien

Récolte de fonds

Recrutement et fidélisation des donateur.ice.e

Pour recruter et fidéliser ses donateur.ice.s, Plan International Belgique:

  • mène des campagnes médiatiques (online et offline);
  • mène des actions de recrutement et de fidélisation par téléphone (télémarketing) et par le biais de message promotionnel en rue (street marketing)
  • envoie des e-mailings ciblés ;
  • encourage ses sympathisant.e.s à lancer leur propre action de récolte de fonds sur sa plateforme de crowdfunding digitale SuperPlan ou offline via le numéro de compte BE86 2900 2855 0050;
  • organise et participe à des événements sportifs en Belgique (online & offline);
  • développe des partenariats avec des entreprises éthiques 
  • Ect. 

Plan International Belgique fait-elle du street marketing et du télémarketing ?

Oui, Plan International Belgique fait appel pour cela à des partenaires spécialisés dans le domaine et ayant une grande expérience du secteur non marchand. PLan International Belgique forme les recruteur.euse.s et s’assure de leur éthique dans la récolte de fonds tout au long de leur mission de recrutement/fidélisation.

Les données personnelles receuillies lors du recrurtement sont traitées de façon confidentielle et directement remises à Plan International Belgique. Les fournisseurs n’ont pas le droit d’utiliser ou de partager ces informations avec un tiers. 

Les donateur.rice.s qui s'engage à un don mensuel ou à une augmentation de leur contribution ont à tout moment la possibilité d’arrêter ou de modifier leur domiciliation en prenant contact avec Plan International Belgique et leur banque. 

Pourquoi Plan International Belgique pratique-t-elle le street marketing et le télémarketing ?

Nous souhaitons offri un meilleur avenir à un maximum d’enfants et de jeunes filles en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Pour cela, nous avons besoin de moyens financiers. Le street marketing nous permet de toucher plus de gens et de pouvoir faire passer nos messages le plus clairement possible. Le télémarketing nous permet d’assurer la qualité de nos services et de notre communication auprès des donateur.rice.s existant.e.s afin d’augmenter leur fidéliter. C’est aussi l’occasion pour les donateur.rice.s qui le souhaitent de soutenir davantage nos projets. Nos recruteur.euse.s sont formé.e.s pour ne pas se montrer envahissant.e.s et pour toujours respecter une éthique dans la récolte de fonds.

Combien coûte la collecte de fonds dans la rue (street marketing) ?

Le coût du recrutement équivaut à environ 1 an de contributions des donateur.rice.s.  Nous focalisons le recrutement de dons mensuels car ils nous permettent de pérenniser nos actions sur le terrain et de diminuer nos coûts administratifs. 

Comment être certain que le recruteur/la recruteuse dans la rue n'est pas un⸱e escroc ?

Nos recruteur.euse.s sont reconnaissables grâce : 

  • aux vêtements avec le logo Plan International Belgique,
  • un badge avec leur photo et les coordonnées de Plan International Belgique.

Ils.elles doivent aussi à tout moment être en mesure de vous montrer une autorisation de récolte de fonds dans la commune et la ville où ils.elles se trouvent. 

Les recruteur.euse.s de Plan International Belgique demandent-ils.elles de l'argent liquide ?

Non, ils.elles ne demandent jamais de paiement en liquide. Le don mensuel se fait via un formulaire de domiciliation en ligne. Le paiement de la domiciliation se fait automatiquement avec votre banque. Vous avez le droit d’arrêter votre domiciliation à tout moment en prenant contact avec votre banque et en nous en informant. 

Pourquoi Plan International Belgique pratique-t-elle la collecte de rue ?

Plan International Belgique souhaite offrir un meilleur avenir à un maximum d’enfants et de familles vulnérables en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Pour cela, nous avons besoin de moyens financiers. Un entretien en face à face dans la rue ou devant la porte nous permet de toucher de façon très directe des gens que nous aurions du mal à atteindre autrement. Cela leur donne la possibilité de poser des questions spécifiques, et nous pouvons leur expliquer précisément ce que nous entreprenons pour améliorer la situation des enfants vulnérables. Cela nous permet aussi de demander directement aux personnes intéressées si elles souhaitent soutenir notre approche et nos activités. Nos recruteurs sont formés pour ne pas se montrer envahissants.

Que fait Plan International Belgique de mes données personnelles ?

Nous enregistrons vos données dans notre CRM afin de pouvoir vous informer de nos actions et de l’impact de votre soutien. En outre, nous avons besoin de vos coordonnées pour vous envoyer une attestation fiscale. 

Toutes les données personnelles collectées sont stockées et gérées par Plan International Belgique. Nous nous engageons à ne divulguer en aucune façon vos coordonnées à un tiers. Nous traitons toutes les données personnelles de façon confidentielle et respectons en tous points la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel.

Vous pouvez nous demander à tout moment de consulter ou modifier vos données.