Leurs histoires Ria, l’infatigable leader
Story

Ria, l’infatigable leader

hero_image

Ria, 24 ans, est une militante indonésienne qui s’engage contre les mariages d’enfants. Elle a pris la parole pour partager son expérience lors du troisième forum régional contre le mariage précoce des jeunes filles en Asie du Sud-Est. Elle partage avec nous son parcours et ses motivations. "Rien qu'entre 2017 et 2020, plus de 2 500 enfants sont enregistrés comme mariés", explique Ria. "Plus de 30% des violences domestiques s'y déroulent. Plus de 40 % des filles abandonnent l'école, perdant ainsi la possibilité d'apprendre. De plus, 24% d’entre-elles divorceront." 

Une sensibilisation “fortuite”

C’est en écrivant pour un magazine scientifique que Ria a été sensibilisé à la cause des mariages d’enfants en Asie. Elle a réalisé l’impact de ces mariages sur la vie des enfants, une cause qui la touche au point de faire davantage de recherches et de, finalement, se mobiliser dans des groupes de jeunes. 

— Ria, 24, Indonésie

"J'ai participé à des activités communautaires qui améliorent les droits des enfants en général.
Le mariage des enfants affecte énormément la vie d'une fille, c'est pourquoi je me concentre sur ce sujet."  

201812-THA-12-lpr (1)

De la sensibilisation à l’action 

Ria a fondé “Girl Up”, une association qui lutte pour l'égalité des genres et la prévention des mariages d'enfants dans sa communauté. "Nous nous rendons dans les écoles pour animer des ateliers autour de la santé et des droits sexuels, d’une part, et renforcer les capacités de leadership pour sensibiliser à l'impact des mariages d'enfants, d’autre part."

Ria explique que des facteurs extérieurs à la communauté peuvent motiver les parents à marier leur fille, même très jeune. A titre d’exemple, la pandémie de COVID-19 a aggravé la situation. "Les filles ne pouvaient pas aller à l'école et se retrouvaient à la maison. Leurs parents ont ressenti une pression économique pour les marier. Ils n'avaient pas d'autres possibilités de s'en sortir en raison des difficultés économiques causées par la pandémie."   

De l’action locale à la solidarité internationale 

Suite au succès fulgurant de “Girl Up” Ria a senti le besoin de lui donner un écho qui dépasse sa région. Rien de mieux que l’outil numérique ! C'est ainsi que le projet “Amplify Her” voit le jour. Le but est d’équiper les filles de sa région avec des connaissances numériques et technologiques, ainsi que des bourses, afin qu'elles aient accès à l’internet. Elles peuvent ainsi se l’approprier pour développer davantage leurs compétences. "En les encourageant par des activités positives et productives, elles-mêmes envisagent d'autres options que le mariage pour leur avenir."   

Ria croit en la coopération internationale pour mettre fin aux mariages d'enfants. "Lorsque tout le monde travaille ensemble plutôt que séparément, nous parvenons à faire évoluer les mentalités dans la société. Les filles ressentent cet élan de solidarité qui les encouragent à provoquer elles-mêmes le changement."